NINA SUITE ET FIN

Trois ans et demi encore,et une rupture définitive.
Nina est revenue,Nina est repartie..
Je vais écrire,je suis mal.
Le parfait copier coller de notre précédente rupture;les raisons presques identiques,la douleur semblable,et la solitude qui arrive à grand pas.
La date aussi est identique,un mois de Mars.

J’attend,l’ascenseur est en panne,et ses dernières affaires sont toujours chez moi.
Aujourd’hui lundi pluvieux de circonstance,rdv était pris à 10h00.
Mess de NINA le samedi avant « Ok lundi vers 10h jsuis là on fait tout ds la journée voilà a lundi ».
Le week end j’ai fait les paquets,seul,elle n’est plus à la maison depuis quinze jours.
Je n’ais rien oublier,j’ai tout rassembler dans le hall;c’est fou le nombre de choses qu’on peu accumuler en l’espace d’un rien de temps.
Maintenant j’attend que son ascenseur fonctionne à nouveau car elle habite au 7ième étage..il y aurait bien eu la solution du garage mais elle n’a pas le bip.

L’attente est longue avec les souvenirs dans le hall..
besoin d’en finir au plus vite pour faire le deuil de notre histoire.

22 Avril 2010

Aujourd’hui je vais écrire ce que tu ne m’as pas laisser le temps de te dire.

J’étais venu en paix vers toi un vendredi et je voulais te dire ça :

Je n’ais jamais cru etre le seul homme au monde que tu pouvais aimer,je n’ais jamais penser que tu pouvais m’aimer toute ta vie;peut etre aurais je du te dire de partir avant pour voler de tes propres ailes après t’avoir fait prendre conscience de certaines valeurs,de t’avoir décrit une vie saine,de t’avoir fait partagé expériences et maturité,culture et folie.
J’ai été déçu et triste quand tu m’as dit que maintenant tu m’aimais « différemment » et que tu n’envisageai plus la vie à deux avec moi jusqu’au bout;mais tu aurai rajouter que tu partais aussi pour un autre je ne te verrai pas aujourd’hui avec d’autres yeux.

J’aurai été aussi déçu et triste,mais je ne me sentirai pas trahi.

Tu parlais toujours de dire la vérité,et je pense que notre relation était assez respectueuse pour l’entendre.

Je le répète j’aurai été triste et déçu,mais tu ne m’aurai pas menti.

Depuis quelques temps je sentais venir l’échéance,et tu n’étais guère discrète pour enlever mes suspicions.
Ton téléphone portable toujours à la main,ton regard détourné quand tu rentrais pour ne pas croiser le mien,ton parfum que je ne reconnaissait pas…et mes tripes que j’ai vider sur la route de Montpellier,dans la voiture comme un chien.
Je t’ai tendu des perches plus grosses que des arbres.
Je pouvais tout entendre,et tu as toujours nier voir quelqu’un d’autre.
Bien sur j’aurai été déçu et triste,mais tu ne m’aurai pas menti.

Je suis aller chercher moi meme la vérité.
J’ai lu des paroles qui m’ont fait du mal,je ne pouvais m’avouer que c’était bien toi qui écrivais;pas Toi NINA,pas la femme qui était si haut sur le piédestal.
J’ai toujours su que je te voyais plus belle que tu n’étais réellement;tu le disais toi meme.
J’ai été sans doute dur avec toi par moment,mais t’impliquer sur ces choses de la vie avait un temps son importance.
J’aurai compris tout si tu me l’avais dit.

Si tu lis ces lignes aujourd’hui sache que d’amour je ne parlerai plus,d’amitié je ne parlerai pas car il faut beaucoup de rigueur,et tu ne sais pas faire,et mes yeux ne te regarderons plus jamais pareil.
Si tu as besoin de moi un jour pour parler ou pour partager je serais là.
Je t écouterai avec le respect que j’ai toujours eu pour toi.
j’entend encore tes paroles quand le jour de la saint Valentin tu n’as pas voulu faire l’amour « puisse un jour que tu me pardonne ».
Quand je me repasse tout le film des derniers mois avant que tu parte,je recolle tout les petits bouts d’énigmes avec facilité et évidence.
Je serai toujours à ton écoute si tu en ressens le besoin,mais te pardonner je ne pourrais jamais le faire.

12345...16

Itinéraires |
base0007 dein fuhrer |
OPINION |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | star wars
| macama
| carotteetdidi